docker

OFFRE Découverte10 € crédités, 100 € offerts Créer un compte

Comment installer Docker en 1 clic
sur votre Cloud public

Docker est une plateforme de containérisation (ou de visualisation par containers) créé en 2014. Aujourd’hui, elle est utilisée par de nombreux professionnels pour la création, le déploiement et la gestion de containers d’applications virtualisées.
  • Système d'exploitation : Linux Debian 9
  • Inclus : portainer.io




Vidéo d'installation One Click



Virtualisation par containersQu’est-ce la plateforme Docker ?

Comprendre la virtualisation par conteneurs

La virtualisation par containers, ou containérisation, permet de créer sur un même OS différents environnements virtuels, ayant pour objectif d’exécuter une application. Ces environnements virtuels sont appelés containers et possèdent chacun un système de fichiers, un processeur, une mémoire vive, etc. Chaque application localisée dans le containeur peut y stocker sa bibliothèque de fichiers.

Si les environnements distincts partagent le même noyau (c’est-à-dire le même OS), ils ne l’incluent pas et sont isolés les uns des autres. De ce fait, pour envisager l’installation de containers, nul besoin d’installer un nouveau système d’exploitation. C’est ce qui différencie les machines virtuelles de la virtualisation par containers.

Grâce à l’OS partagé entre les différents environnements, ceux-ci sont en mesure de communiquer entre eux. L’avantage de cette solution réside donc dans la simplicité des déplacements d’applications : les ressources à envisager, comme l’espace mémoire ou la RAM, sont moindres.

Docker : la plateforme de containérisation

La toute première version de Docker voit le jour en 2014 et a pour objectif de simplifier la création, le déploiement et la gestion d’environnements virtuels. En l’espace de 5 ans, on estime que la containérisation par Docker concerne plus de 3 millions d’applications, et 37 milliards d’applications téléchargées. Aujourd’hui, même le géant Microsoft utilise Docker, preuve de l’efficience et des performances de cette plateforme logicielle. Mais alors, qu’est-ce exactement que cette plateforme ?

Docker est un logiciel open source compatible avec Microsoft Windows, Mac OS et Linux. À l’origine, celui-ci a été développé pour fonctionner uniquement sur cette dernière mais, en raison de son succès grandissant, les créateurs décident de l’adapter à d’autres systèmes d’exploitation.

Les composants de Docker

On retrouve dans la plateforme logicielle de containérisation Docker sept composants :

  • Le Docker Engine : il s’agit d’un outil client-serveur permettant la mise en place de containeurs et le déploiement d’applications sur un environnement virtuel isolé.
  • Le moteur : celui-ci est en mesure d’héberger des images, des containers, ainsi qu’un espace de stockage, grâce à la création d’un daemon server-side.
  • L’interface SLI client-side : grâce à elle, l’utilisateur de Docker peut piloter le daemon grâce à l’interface de programmation de la plateforme logicielle.
  • Les Dockerfiles : ce sont tout simplement les containers créés par Docker.
  • Le Docker Compose : cet outil propose à l’utilisateur de gérer les différents composants, au sein d’un environnement virtuel isolé.
  • Le Docker Hub : ce logiciel à la demande offre la possibilité de partager des applications logées dans des containers sur une bibliothèque partagée.
  • Le Docker Swarm : ce mode, édité par le Docker Engine, équilibre les charges des clusters.

Docker : avantages et inconvénients

Si Docker est massivement utilisé depuis son lancement en 2014, c’est en raison des nombreux avantages que la plateforme de containérisation propose aux utilisateurs.

Avantages

  • La rapidité : la création, le déploiement et la gestion des containers s’effectuent beaucoup plus rapidement qu’avec d’autres outils de virtualisation par containers, ce qui en fait l’avantage principal de Docker.
  • La portabilité : voilà qui permet aux utilisateurs de créer et de partager un grand nombre de containers sur une multitude d’hôtes et ce, quel que soit l’environnement envisagé.
  • L’efficacité : par rapport aux machines virtuelles, les ressources nécessaires pour le développement d’applications avec Docker sont moindres.