Comment installer MinIO en 1 clic sur votre Cloud public

OFFRE Découverte10 € crédités, 100 € offerts Créer un compte

MinIO est une solution de stockage d’objet open source qui voit le jour en 2014. Simple, rapide, efficace, et performant MinIO et parfait pour les développeurs d’applications Cloud. Le logiciel est développé en langage Go et dispose du même API qu’Amazon S3, c’est donc une solution parfaite pour un utilisateur qui souhaite quitter AWS, il devra seulement modifier le fichier de configuration.

Le développement de cette solution de stockage sous licence Apache est mis en œuvre sous la forme d’un conteneur Docker. Il fait partie de la nouvelle génération de développement orienté Docker et peut être déployé sous Kubernetes.

Elle est disponible sous Linux, Windows, Mac OS pour l’installation système et il est également possible d’installer MiniO sur un NAS, un serveur X86 ou ARM. Et elle supporte plusieurs SDK, à savoir, Go, Java, JavaScript, Python.

Pour faciliter la visualisation des fichiers présents dans votre base de données, MiniO dispose d’une interface web claire et ergonomique.

Et si vos besoins évoluent, cela ne posera pas de problème le logiciel est scalable, vous pouvez donc cloner plusieurs machines à partir de la même source de données.

Ces solutions de conteneurisations sont très en vogue, MinIO a déjà été téléchargé plus de 500 000 fois et est supportée par une large communauté (Plus de 125 contributeurs actifs sur le code à ce jour)

Vidéo d'installation One Click



MinIO, la solution de stockage d'objets open-source

Comprendre la virtualisation par conteneurs

La virtualisation par containers, ou containérisation, permet de créer sur un même OS différents environnements virtuels, ayant pour objectif d’exécuter une application. Ces environnements virtuels sont appelés containers et possèdent chacun un système de fichiers, un processeur, une mémoire vive, etc. Chaque application localisée dans le containeur peut y stocker sa bibliothèque de fichiers.

Si les environnements distincts partagent le même noyau (c’est-à-dire le même OS), ils ne l’incluent pas et sont isolés les uns des autres. De ce fait, pour envisager l’installation de containers, nul besoin d’installer un nouveau système d’exploitation. C’est ce qui différencie les machines virtuelles de la virtualisation par containers.

Grâce à l’OS partagé entre les différents environnements, ceux-ci sont en mesure de communiquer entre eux. L’avantage de cette solution réside donc dans la simplicité des déplacements d’applications : les ressources à envisager, comme l’espace mémoire ou la RAM, sont moindres.


Pourquoi utiliser MinIO ?

Les usages sont multiples, mais comme toutes les solutions de conteneurisation, l’usage principal est le développement d’application dans le cloud. Nous pouvons notamment citer le machine Learning ou les projets d’Intelligence artificielle (IA), deux usages de plus en plus populaires et nécessaires.