Comment installer NGINX en 1 clic sur votre Cloud public

OFFRE Découverte 100 € offertsCréer un compte gratuitement

NGINX est un serveur web, c’est-à-dire un logiciel installé sur un serveur, lui permettant d’exécuter les requêtes http. Si le serveur web est capable de gérer des sites, il est également employé pour l’envoi de courriers électroniques, mais aussi pour la diffusion de vidéos en streaming. Plusieurs logiciels de ce type sont disponibles, l’un des plus connus étant NGINX. Nous allons justement nous intéresser un peu plus en détail à ses performances. Dans ce guide, nous verrons également quelles sont les différences notoires entre NGINX et Apache, son concurrent direct.

Vidéo d'installation One Click



NGINX : comment fonctionne ce serveur web ?

NGINX, un peu d’histoire

NGINX est donc un serveur web, ayant pour particularité d’être open source. Si son objectif premier est de permettre au serveur d’exécuter les requêtes http, au fil de son existence, de nombreuses autres utilisations ont été développées. De ce fait, à l’heure actuelle, il est utilisé aussi bien comme reverse proxy que comme répartiteur de charge, un outil permettant de distribuer le trafic uniquement sur les serveurs en bonne santé d’une infrastructure web.

L’origine de NGINX remonte à 2004. C’est Igor Sysoev qui en est le créateur. Au départ, celui-ci conçoit NGINX pour répondre à un problème de gestion : à l’époque, les serveurs n’étaient pas suffisamment performants pour recevoir 10 000 connexions simultanées. Mais alors, comment fonctionne NGINX ? C’est ce que nous allons voir dès à présent.

NGINX : comment ça marche ?

Avant de nous intéresser un peu plus en détail au fonctionnement de NGINX, revenons sur ses diverses caractéristiques. On y retrouve un proxy inversé avec mise en cache, le protocole réseau sans connexion IPv6, le protocole réseau de la couche application WebSocket, le support Fast CGI avec mise en cache, la gestion de plusieurs types de fichiers (statiques ou d’index), ainsi que l’indexation automatique et enfin, les protocoles de sécurisation des échanges TLS/SSL, avec SNI. Comme nous l’avons mentionné précédemment, NGINX est en mesure d’agir comme un répartiteur de charge également.

Le fonctionnement de NGINX

La particularité de NGINX réside dans la faible utilisation de mémoire qu’il induit. D’autre part, contrairement à d’autres serveurs web, celui-ci fonctionne de façon asynchrone. En réalité, le traitement des requêtes est organisé comme suit : un processus maître reçoit ces requêtes et les distribue, afin que celles-ci soient traitées par des travailleurs. De ce fait, grâce à ce type de fonctionnement, toutes les requêtes sont en mesure d’être prises en charge simultanément, puisque l’ensemble est géré dans un seul thread.

Apache et NGINX : quelles différences ?

Parmi les serveurs web les plus employés à l’heure actuelle, nous pouvons citer NGINX bien évidemment, mais également Apache. Quelles sont les différences entre ces deux logiciels ? Comment faire le bon choix ? Explications.

Qu’est-ce que Apache ?

Apache est le serveur numéro un sur Internet. Aujourd’hui, il est disponible dans le pack EasyPHP et livré avec le serveur de base de données MySQL, le serveur d’application PHP, ainsi que l’outil phpMyAdmin.

Sa mise au point relativement longue et laborieuse a permis de le rendre particulièrement fiable et peu vulnérable. Toutefois, des failles peuvent être détectées. Lorsque c’est le cas, une mise à jour est rapidement effectuée.

En raison de ses nombreuses années d’existence, le serveur web Apache se pare de très nombreuses fonctionnalités, afin de répondre aux besoins des utilisateurs.

Apache est utilisé par 47% de la totalité des sites web. Toutefois, on constate que c’est NGINX qui est sollicité, pour les plateformes disposant de très nombreuses ressources, ainsi que d’un fort trafic. C’est le cas, par exemple, de Netflix ou du CMS WordPress. En effet, NGINX devient de plus en plus populaire, au détriment d’Apache. D’ailleurs, depuis 2004, ce terme de recherche est en chute libre.

La question qui se pose alors est la suivante : faut-il préférer NGINX à Apache ? C’est ce que nous allons voir.

Les différences de ces deux serveurs web

  • Le mode de logiciel : si Apache et NGINX sont tous deux des serveurs web open source, NGINX est également proposé dans une version payante, disposant de plus de fonctionnalités.
  • Les performances : ici, difficile de départager ces deux logiciels. En effet, NGINX est le produit d’une conception moderne, fonctionnant sur le principe de l’asynchronisme. De son côté, Apache existe depuis plus de deux décennies et continue de s’améliorer au fil du temps, grâce à des modifications toujours plus poussées. De ce fait, on estime que les deux serveurs web se valent, en termes de performances et d’efficacité.
  • La modularité : pour évaluer ce critère, plusieurs points sont à prendre en compte. C’est le cas, notamment, de la simplicité d’installation, de l’évolution et de la résolution des failles. Apache est définitivement le serveur web le plus modulaire, puisqu’il est possible de le personnaliser à volonté, grâce à l’ajout ou au retrait de modules par une simple commande activer/désactiver. En revanche, NGINX ne propose pas cette fonctionnalité. De ce fait, pour ajouter ou supprimer un module, l’utilisateur se verra dans l’obligation de recompiler le logiciel, une manipulation relativement fastidieuse et plus coûteuse.

Apache ou NGINX : que choisir ?

Apache et NGINX sont deux serveurs web performants et efficaces. Toutefois, afin de bien choisir celui qui vous correspond, il semble indispensable de faire le point sur vos besoins. On recommande NGINX, pour tous les utilisateurs à la recherche d’un proxy reverse ou mail, disposant de fonctionnalités simples pour un projet bien cadré dont les besoins en termes d’évolution sont minimes.

En revanche, pour un projet nécessitant de nombreuses configurations, sujet à une évolution plus ou moins importante et impliquant la gestion de nombreuses requêtes, dans ce cas, il est préférable de se tourner vers Apache.

C’est donc en évaluant vos besoins spécifiques que vous parviendrez à choisir le meilleur serveur web. Mais alors, comment savoir lequel est utilisé ? C’est ce que nous allons voir.

Comment connaître le serveur que vous utilisez ?

Il est aisé de connaître le serveur web utilisé. Pour cela, il est indispensable d’utiliser un outil tel que GTmetrix. Néanmoins, Chrome Devtools vous le propose également. Cette information se trouve dans l’en-tête PHP server.

Les autres serveurs web en 1-click :

Créer un compte gratuitement : 100 € offerts**

**100 € de consommation offerts. Déduction faite lors de la facturation. Au-delà des 100 € de consommation atteints, vous serez facturé au tarif en vigueur.
Offre limitée à un compte par personne physique ou morale, et à 2 instances (Virtual Machines) par compte. Possibilité d’ajouter plus d’instances en contactant le service commercial d’IKOULA.