Comment installer PostGreSQL en 1 clic sur votre Cloud public

OFFRE Découverte10 € crédités, 100 € offerts Créer un compte

PostGreSQL est un système de gestion de bases de données relationnelles fiable et performant, qui n’a rien à envier aux SGBD de type commercial. Grâce à ses nombreuses fonctionnalités, ainsi que sa capacité à manipuler d’importants volumes de ressources en situations complexes, PostGreSQL est particulièrement apprécié des utilisateurs. Avant de nous intéresser à ses diverses caractéristiques, revenons sur la définition d’une base de données relationnelle.

Vidéo d'installation One Click



PostGreSQL : découvrez ce système de gestion de bases de données relationnelles

Qu’est-ce qu’une base de données relationnelle ?

Une base de données relationnelle a pour particularité d’afficher les informations dans des tableaux à deux dimensions. Ces tableaux sont appelés tables ou relations. L’avantage de ces bases de données réside dans la simplicité de leur modification. En effet, il est possible d’ajouter de nouvelles informations, sans engendrer de bouleversement au sein des applications en place.

Les données enregistrées dans les tables (ou relations) correspondent à des catégories et chaque table peut en contenir plusieurs. Dans un cadre commercial, un tableau d’une base de données relationnelle peut être composé d’une colonne relative au client, à son adresse, etc. Un autre peut afficher le nom du produit, la date d’achat, le prix de vente, une éventuelle remise…

Grâce à PostGreSQL, il est possible de gérer ce type de bases de données.

Les caractéristiques de PostGreSQL

PostGreSQL possède des interfaces graphiques, lui permettant de gérer les tables. De ce fait, il est indispensable de bénéficier de X-Windows, pour l’utiliser. D’autre part, ce système de gestion embarque de nombreuses bibliothèques, relatives à différents langages en JavaScript, C/C++, Perl, ainsi que Tcl/Tk. Enfin, grâce à une interface de programmation applicative en Open DataBase Connectivity (ou ODBC), PostGreSQL autorise tout type d’application adaptée à accéder à une base de données relationnelle.

L’architecture de PostGreSQL

PostGreSQL fonctionne selon une architecture dite client/serveur : les machines du réseau communique avec un serveur, capable de leur fournir des services. La partie serveur de PostGreSQL (le programme postmaster), celle qui accueille la base de données, traite les requêtes de la partie client. Celle-ci est installée sur les machines du réseau, capable d’accéder grâce au serveur à la base de données.

MySQL ou PostGreSQL, que choisir ?

Il est fréquent de comparer PostGreSQL et MySQL, puisque ces deux systèmes de gestion concerne les mêmes bases de données. Lequel choisir ? Pour le savoir, il est nécessaire de les comparer selon plusieurs critères :

  • L’utilisation : en production, MySQL s’avère relativement simple à utiliser. En effet, seuls 36 paramètres devront être modifiés. Quant à la configuration de PostGreSQL est particulièrement ardue en production. Toutefois, s’il est employé pour la réalisation de tests, son utilisation ne devrait pas vous poser de problèmes particuliers.
  • La communauté : si la communauté MySQL est nettement plus importante que celle de PostGreSQL, cette dernière est cependant plus active. La documentation PostGreSQL est également plus complète. De ce fait, en cas de besoin, les utilisateurs PostGreSQL pourront se faire aider bien plus facilement.
  • Les fonctionnalités : PostGreSQL bénéficie de plus de fonctionnalités. En revanche, ce système s’avère moins rapide que MySQL, en termes de traitement des requêtes.