Serveur dédié : comment faire le meilleur choix ?

Créer un site web, qu’il s’agisse d’un site e-commerce, d’un site vitrine ou d’une plateforme de services, implique de sélectionner un serveur adapté, un hébergement qui convient à vos besoins en termes de sécurité, de puissance et de stockage. Plusieurs choix s’offrent à vous : l’hébergement mutualisé, le serveur virtuel ou le serveur dédié. C’est ce dernier qui va nous intéresser ici. Pourquoi le choisir ? C’est ce que nous allons voir.

Qu’est-ce qu’un serveur dédié ?

Un serveur dédié est un service informatique mis à la disposition d’un seul client par l’hébergeur. Il peut être géré à distance via Internet ou directement chez l’hébergeur à l’aide d’un KVM sur IP. Il s’agit d’une machine dotée de toutes les ressources, aussi bien matérielles que logicielles, indispensables au bon fonctionnement d’un site web.

De plus, le client est en mesure de disposer d’un service personnalisé, grâce à des fonctionnalités exclusives mises en place par l’hébergeur. On recommande vivement cette solution à toutes les entreprises, en raison des nombreux avantages offerts. Nous allons justement nous y intéresser.

Quels sont les avantages du serveur dédié ?

  • La puissance : généralement, un serveur dédié est bien plus puissant qu’un serveur mutualisé.
  • Un hébergement plus sécurisé : contrairement à l’hébergement mutualisé, personne d’autre que vous n’aura accès à votre serveur. De ce fait, si vous disposez de données sensibles et confidentielles (des informations clients par exemple), ce type d’hébergement est définitivement celui que l’on recommande. De plus, selon le forfait que vous allez choisir, vous pouvez gérer totalement votre serveur en tant qu’administrateur.
  • La possibilité d’utiliser des applications : le serveur dédié est en mesure de supporter l’utilisation d’une base de données massive ou d’applications lourdes.
  • Une solution financièrement plus attractive : les entreprises ont des besoins bien spécifiques. Aussi, il est beaucoup plus intéressant de se tourner vers un serveur dédié, qui pourra vous fournir noms de domaine, comptes e-mail, FTP et autres services dans un seul et même abonnement.

Le serveur dédié représente donc la solution à privilégier pour les professionnels et entreprises. Toutefois, certains critères doivent être pris en considération avant de se lancer et de contacter un hébergeur.

Les critères technologiques à prendre en compte

  • Le choix du processeur : il intervient dans la puissance de votre serveur dédié. Si le site que vous souhaitez mettre en place nécessite la mise à disposition de nombreuses ressources (c’est le cas, pour les plateformes utilisant des serveurs SQL, des messageries instantanées…), il faudra opter pour un serveur dédié disposant de deux processeurs, ou plus. N’hésitez pas à faire part de vos besoins à votre prestataire, qui pourra vous fournir un hébergement suffisamment performant.
  • La mémoire : il s’agit de la capacité de stockage des données, influant sur la rapidité de traitement et de chargement des applications. Plus vous optez pour une mémoire confortable, plus votre site chargera rapidement, en impactant significativement votre référencement et l’expérience utilisateur.
  • Un ou plusieurs disques durs ? Opter pour un disque dur principal couplé à un disque mémoire, voilà une bonne solution si vous avez besoin de sauvegarder des données sensibles.
  • Choisir les capacités de la bande passante : la bande passante représente la capacité de votre serveur, en fonction d’une période donnée, à transférer des données depuis, ou vers votre site. Plus la bande passante est élevée, plus le serveur sera en mesure de traiter un trafic important sur votre site, sans dysfonctionnement. De plus, si vous prévoyez de proposer sur votre plateforme des vidéos en streaming par exemple, ou d’autres contenus multimédias lourds, il est préférable d’opter pour une bande passante performante.
  • Quel système d’exploitation ? Ce critère dépend principalement du langage de programmation utilisé pour développer votre site web. Plusieurs solutions vous seront proposées : Windows Server, pour l’ASP.NET ou MS SQL, Unix/Linux pour des langages de programmation en MySQL ou Apache…Là encore, votre hébergeur pourra vous proposer la solution la plus appropriée.
  • Comment administrer son serveur ? Il est tout à fait envisageable de confier la gestion et l’administration de votre serveur dédié à l’hébergeur. Dans ce cas, assurez-vous que l’infogérance est proposée dans l’offre de celui-ci. En revanche, si vous avez les capacités nécessaires pour assurer la gestion de votre serveur, vous n’aurez pas besoin d’un tel service. Toutefois, les hébergeurs doivent vous proposer des conseils, ainsi qu’un service de maintenance efficace en cas de problème.

Le prix : un critère important

Bénéficier d’un serveur performant est indispensable pour gérer le trafic, mais également limiter les temps de chargement. Toutefois, ce type d’hébergement représente un budget considérable. Il est donc indispensable de trouver le bon compromis :

  • Le montant de l’abonnement : certains hébergeurs n’incluent pas le trafic dans le prix du serveur ou alors, celui-ci est limité. Aussi, prenez connaissance du trafic compris dans votre abonnement, ainsi que du budget à prévoir en cas de dépassement.
  • Les frais d’installation : ils s’appliquent dans la grande majorité des cas. Votre hébergeur est obligé de vous mentionner le coût de l’installation et de la configuration de votre serveur dédié.
  • Les licences : si vous optez pour une solution open source (Debian, Ubuntu, CentOS), dans ce cas, les frais relatifs aux licences ne vous concernent pas. En revanche, si votre serveur inclut un système d’exploitation (Windows Server) ou d’autres logiciels (PLESK), des coûts supplémentaires s’appliquent.
  • L’optimisation de votre serveur : investir dans des disques durs ou de la mémoire supplémentaire engendre encore une fois des dépenses plus ou moins importantes. Aussi, il est crucial de faire le point sur vos besoins, avant de souscrire à une offre.
  • Le choix d’un forfait : dans les packs proposés par les hébergeurs, on retrouve généralement un forfait concernant le support technique. Assurez-vous d’opter pour une offre avantageuse.

Vous l’aurez compris, investir dans un serveur dédié nécessite, d’une part, de comparer les différentes offres des hébergeurs. Elles sont nombreuses, mais toutes ne vous proposent pas les mêmes avantages. D’autre part, de faire le point sur vos besoins en termes de performances et de capacités s’avère primordial, tout comme se projeter sur le long terme et envisager la croissance de votre plateforme.





Besoin de plus d'information ?Demandez conseil à nos spécialistes. Contactez notre service commercial