La différence entre Cloud Privé et Cloud Public

De plus en plus répandu, plusieurs entreprises s’intéressent à la nouvelle façon de stocker et de partager leurs données informatiques. Ce nouveau système appelé Cloud facilite le travail à tous. Peu importe où vous vous trouvez, vous pouvez facilement gérer vos machines virtuelles, votre infrastructure réseau et le stockage de vos données, et cela en toute sécurité.

Notons que ce concept du Cloud peut être classifié en plusieurs catégories telles que : le Cloud Privé et le Cloud Public. Quel que soit le type de Cloud que vous utilisez, seule votre entreprise et vos collaborateurs auront accès à vos ressources. Alors il est nécessaire d’en maitriser ne serait-ce que quelques notions, afin de pouvoir choisir ce qui vous arrangerait le mieux. Quels sont alors réellement les traits qui caractérisent et différencient ces systèmes de Cloud ?

Le Cloud Privé

Par Cloud Privé, on entend un serveur dédié à un seul client, avec un orchestrateur spécifique permettant de déployer toutes les instances souhaitées, dans la limite de la capacité dudit serveur. Seule votre entreprise possède ces données et a la mainmise sur cette infrastructure. Cet équipement privé peut être géré en interne dans vos locaux par vos équipes, tout comme il peut être géré par un prestataire externe, expert du domaine. Encore connu sous le nom de Cloud dédié, ce système génère des coûts fixes à votre entreprise en fonction de la capacité de stockage, de la puissance et de la maintenance du type de serveur qui a été choisi pour être utilisé. Parmi les avantages du Cloud Privé, on peut citer le contrôle complet de vos données, ainsi qu’une sécurité plus renforcée.

Le Cloud Public

Contrairement au Cloud Privé, le Cloud Public héberge vos données non pas sur des machines dédiées, mais sur des machines mutualisées. Autrement dit, vous louez en quelques sortes une partie d’un équipement informatique. Mais pas d’inquiétude, ce que vous louez est totalement hermétique vis-à-vis des autres entités présente sur cet équipement. La sécurité et la confidentialité des ressources y sont de mises, tout comme le Cloud Privé.

La plus grande différence entre Cloud Privé et Cloud Public se trouve dans la scalabilité. Lorsque vos volumes de données augmentent dans le Cloud Public, le système s’adaptera en quelques clics à vos besoins qui s’accroissent. C’est pour cette raison que beaucoup d’entreprises préfèrent utiliser ce système d’hébergement de données. Ici, le coût constitue un avantage pour le client, qui ne payera que la valeur de ce qu’il a utilisé comme stockage ou téléchargement de données. Ce système de mutualisation est comparé aux services de fourniture d’électricité et de gaz où vous ne payez que votre consommation.

Parfois, il est constaté que certaines entreprises à cause des nombreuses ressources qu’elles gèrent et de leur criticité, décident d’utiliser les deux systèmes d’hébergement de données (Cloud Public et Privé). Dans ce cas, on parle alors de Cloud Hybride ou de système mixte.

Quel que soit le système que vous avez décidé d’utiliser pour votre société, Ikoula est prêt à vous accompagner, vous conseiller et à vous aider dans ce processus. N’hésitez pas à nous appeler pour en savoir plus.


Besoin de plus d'information ?Demandez conseil à nos spécialistes. Contactez notre service commercial